Louis III d'Anjou (1403-1434)

Fils du duc Louis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon, Louis III d'Anjou est investi roi de Naples par le pape Martin V le 4 décembre 1419.
Malgré une alliance avec Milan et Venise, ainsi qu'un rapprochement tardif avec la reine Jeanne II de Naples (qui l'adopte en 1423), il ne peut assurer son pouvoir au royaume de Naples où intervient maintenant le roi d'Aragon Alphonse le Magnanime qui porte la guerre jusqu'en Provence.
Il épouse en 1424 Marguerite, fille du duc Amédée VIII de Savoie et de Marie de Bourgogne, mais n'a pas d'enfants.
La deuxième maison d'Anjou à régner sur la Provence est très profondément tournée vers la France : Louis III d'Anjou abandonne les projets de conquête en Italie, et part combattre les Anglais aux côtés du roi de France en 1426. Il figure parmi les compagnons de Jeanne d'Arc et assiste au sacre de Reims en 1429.
Il meurt de la malaria le 12 novembre 1434 en Calabre, à Cosenza.
Son frère René d'Anjou succède dans ses titres et droits de roi titulaire de Sicile et de Jérusalem, comte de Provence.


Source : Article Louis III d'Anjou de Wikipédia.

 

Sol coronat
Tarascon

X :LVDOV:IhR:ЄT:SICIL’:RЄX:
Grande couronne, dessous un lambel et deux lis.
R/ X :COMES:PVICE:ЄT:FORCAL:
Champ parti de Jérusalem et d'Anjou.
Argent, ≈ 25 mm.
Boudeau 866, SCMF 5983.
(Saint-Maximin/Histoire)

 

Bibliographie

Émile BOUDEAU, Monnaies Françaises Provinciales, Paris, 1913.

James N. ROBERTS, The Silver Coins of Medieval France (476-1610 AD), Fairfield, 1996.

Sommaire généralMonnaies FéodalesPage précédentePage suivante