Union Agricole des Alpes et de Provence

Le 15 juin 1884, une épidémie cholérique, vraisemblablement apportée par un navire revenant du Tonkin, se déclare à Toulon. L'épidémie ne tarde pas à toucher Marseille et s'étend rapidement à toute la région, faisant 16 morts en un mois et demi à Barcelonnette. C'est la dernière grande épidémie connue en dehors de la grippe. L'éradication de la maladie est due aux progrès de l'hygiène publique, aux mesures d'assainissement prises par les autorités préfectorales ou préconisées par les Conseils d'hygiène mis en place dans chaque arrondissement.

Des médailles de reconnaissance, 38 en argent et 38 en bronze, ont été remises aux personnes qui se sont particulièrement dévouées durant l'épidémie.

 

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
Marianne à gauche.
R/: DÉPT DES BASSES-ALPES / ÉPIDÉMIE DE CHOLÉRA 1884
Dans le champ cerné d'une couronne de laurier : DÉVOUEMENT / Á / M. J. LAUTARET /
Graveur : ?
Argent
(collection Pierre Martin-Charpenel)

 

Né à Barcelonnette en 1835, Joseph Lautaret obtient son diplôme de docteur en médecine à Paris en 1865. Installé médecin cantonal à Barcelonnette, membre du Conseil municipal, il était aussi le médecin chargé des épidémies pour tout l'arrondissement.

 

 

Sommaire généralMédailles — Page précédente — Page suivante