Saint Jean de Matha (1160-1213)

Le 24 juin 1160 naissait à Faucon Jean de Matha. Son père Euphème de Matha était un seigneur espagnol qui avait reçu de Raymond Bérenger le jeune, comte de Barcelone et de Provence, la terre de Faucon.
Pour lui donner une instruction et une éducation digne de son rang, la famille se fixe à Marseille où Jean commence ses études. Sa mère, Marthe, lui apprend à connaitre les pauvres, les malheureux et à les aimer. Elle le conduit aussi dans les hôpitaux et les prisons. Il poursuivra ses études à Aix en Provence, puis à l'université à Paris où il prend ses grades de docteur en théologie. Il est encouragé à devenir prêtre par Maurice de Sully, évêque de Paris, qui avait remarqué sa valeur et sa piété.

Le 28 janvier 1193, fête de Ste Agnès, lors de sa première messe, Jean de Matha voit le Christ, dans une apparition, libérant 2 captifs un noir et un blanc et décide de se consacrer à la libération des prisonniers. Un tableau représentant cette vision se trouve dans l'église de Faucon, au dessus de l'autel qui lui est dédié. Il se retire dans la forêt de Cerfroid (dans le département de l'Aisne) auprès de Félix de Valois et avec quelques ermites et universitaires il constitue la première Fraternité Trinitaire.

Se rendant à Rome avec Félix de Valois, ils exposent au Pape Innocent III, leur projet. Jean connaissait le pape pour avoir étudié avec lui à l'université de Paris.

Le 17 décembre 1198, le pape approuve la règle de l'ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs. Jean de Matha parcourt l'Europe pour récolter de grandes sommes d'argent afin de racheter les prisonniers esclaves des musulmans.
Le mouvement connait un développement fulgurant (en 1789 on comptera plus de 600000 libérations par les Trinitaires). Epuisé par la fatigue et les privations il meurt à Rome à l'age de 53 ans le 17 décembre 1213. Sa fête est célébrée le 17 décembre.


 

Source : Histoire de Saint Jean de Matha, sur le site des pères trinitaires.

 

S IOANNES DE MATTA
R/: IESVS NAZAR / ROMA
XVIIIe siècle
Bronze ou cuivre ?

Cette médaille a été trouvée en 1982 lors des fouilles archéologiques de la "Maison de la Curandera" à Los Adaes, capitale du Texas espagnol au 18ème siècle. (source : Texas Beyond History).




 

S•IOANN•DE MATHA
R/: IESVS NAZAR
XVIIe siècle
Bronze, 29 x 18 mm.
(collection J.F. Delénat)

  

 

S•IOANN•DE MATHA
R/:N S D•GR AC... N•GRANAD
Virgin of Mercy, Granada
XVIIe ou XVIIIe siècle
Bronze, 23 x 20 mm.
(collection J.F. Delénat)


 

S•IOANN•DE MATHA
XVIIIe siècle ?
Bronze, 27 mm.
(vue en vente sur eBay)


 

S IOANN DE MATHA...
R/: IESVS NAZAR
XVIIe-XVIIIe siècle
Bronze, 22 x 32 mm.
(vue en vente sur eBay)


 

S•IOANN•DE MATHA
R/:N•SRA•DPILARO DI•SARAG
(La vierge du Pilar, Sainte patronne de l'Hispanité vénérée dans la Basilique Nuestra Señora del Pilar à Saragosse)
Manque la bélière
XVIIIe siècle ?
Bronze, 38 mm.
(vue en vente sur eBay)


 

ST•JEAN DE MATHA SECOURU PAR N.D.DU REMEDE A TUNIS
R/:ST JEAN DE MATHA FONDR DE L'ORDRE DE LA T.S.TRINITE P.P.N.
N.D. DU BON REMEDE P.P.N.

Laiton
(vue en vente sur eBay)

 

 

S•IOANNES DE MATHA ORD•SSMAE•TRINIT•R•C• FVNDATOR•ROMAE 1198•
Sanctus Ioannes de Matha ordinis sanctissimæ trinitatis redemptionis captivorum fundator
(Saint Jean de Matha fondateur de l'ordre de la très sainte trinité et du rachat des captifs à Rome en 1198)
R/: DEIPARA ET S•FELIX DE VALOIS PSALIENTES CVM ANGELIS•IN COENOBIO CERVIF•1212•
(La Sainte Vierge et Saint Félix de Valois psalmodiant avec les anges dans le couvent de Cerfroid)
Cuivre, 36 mm.
(collection J.F. Delénat)

Cette médaille à vraisemblablement été émise en 1898 pour les fêtes célébrées à Faucon à l'occasion du 7ème centenaire de la fondation de l'Ordre des Trinitaires.

 

ÉTABLISSEMENT DES DAMES TRINITAIRES
•ST JEAN DE MATHA•

R/: VOILA VOTRE MERE / ENFANTS DE MARIE
Argent, 32 mm.
(vue en vente sur eBay)


 


Jean de Matha et Félix de Valois - 1762 (collection J.F. Delénat)

 

Sommaire généralMédaillesPage suivante