Élémir Bourges (1852-1925)

Élémir Bourges est un romancier et journaliste, né à Manosque le 26 mars 1852 et mort à Auteuil le 12 novembre 1925.
Esthète, amateur de musique (particulièrement de Wagner) et intellectuel, Bourges n'a livré au public qu'une œuvre mince, distillée comme autant de nécessités intérieures : Sous la hache (1883), le Crépuscule des dieux (1884), Les oiseaux s'envolent et les fleurs tombent (1893), la Nef (1904-1922). « Œuvre protégée contre l'esprit du jour » (E. Jaloux), le roman de Bourges déploie en vastes fresques une symbolique qui emprunte aussi bien aux tragiques grecs qu'aux dramaturges élisabéthains, à l'univers mythique de Dante qu'à l'imaginaire romantique ; œuvre touffue qu'unifie cependant une écriture qui demande à la musique l'alternance des thèmes et des modulations ; œuvre philosophique, enfin, qui, évoluant du nihilisme à l'idéalisme, s'épanouit en un dialogue cosmique mettant en scène religions et idéologies. Véritable Prométhée d'un univers décadent, Bourges traduit dans le réel l'attitude ambiguë qui fut celle de Des Esseintes ou de Dorian Gray dans la fiction.


Source : Larousse : « Dictionnaire mondial des littératures ».

 




    
Large médaille de l'écrivain Élémir Bourges, 1902, Solis Amore Miser.
Médaille en bronze 91 mm (collection J.F. Delénat).


 

Nocq (H.) : Élemir Bourges, fonte, plaque d'étude non signée
A/: LE CRÉPUSCULE DES DIEUX/ LES OISEAUX S'ENVOLENT
Buste à droite d'Élémir Bourges, au-dessous ELEMIR BOURGES
Bronze 104 x 122 mm.
Unique

Étude sans signature d'Henry Nocq pour la médaille d'Élemir Bourges (1852-1925), homme de lettres, romancier et journaliste, membre de l'Académie Goncourt.
(iNumis - April 2013 Auction)

 

Henry Eugène Nocq (1868-1944) est un sculpteur et graveur-médailleur français. Il exécuta de nombreux bijoux dignes d'éloges.
André Michel a écrit de lui: « Toutes ses médailles sont d'une singulière pénétration dans la notation de la ressemblance individuelle et d'un goût très pittoresque dans la présentation. Vous y trouverez... les preuves d'une grande habileté technique et d'une jolie verve primesautière »

 


Photo Manuel (collection J.F. Delénat)

 

Sommaire généralMédaillesPage précédentePage suivante