Société Hydro-Electrique du Verdon

Entre 1928 et 1932, la Société Hydroélectrique du Verdon (SHV) est responsable des chantiers de Castillon et de Chaudanne et bénéficie pour cette tâche des réparations dues par l'Allemagne au lendemain de la Grande Guerre. Suite à la faillite de la société en 1932, les travaux sont interrompus jusqu'en 1938, date à laquelle ils reprennent, d'abord temporairement sous la houlette de l’Énergie électrique du littoral méditerranéen (EELM), puis définitivement à partir de 1942.
Finalement, le barrage de Castillon, le plus en amont, est mis en eau au printemps 1949 : il donne naissance à une retenue de 5 kilomètres carré et de 150 millions de mètres cubes, dont 85 sont réservés à l'agriculture.
En aval, le barrage de Chaudanne, moins important, est mis en eau durant l’hiver 1952 par Électricité de France (EDF) : situé dans un verrou du massif de la Victoire, il sert surtout à réguler le flux d'eau.


Contenu soumis à la GFDL. Source : Article Verdon (rivière) de Wikipédia en français (auteurs)

 

Part de Fondateur - 1930 - 68.000 ex. - violet/rose (collection J.F. Delénat).


 

Obligation 5% de 1.000 F. - 1931 - vert/vert (collection J.F. Delénat).

 

Sommaire généralTitres et actionsPage précédentePage suivante